Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Un catholique peut-il épouser un non-baptisé ? Un non-chrétien ?
Quelqu’un appartenant à une autre religion ?

La grâce du sacrement de mariage ne se limite pas au jour de la cérémonie. Elle se déploie tout au long de la vie des époux, comme un immense trésor où ils peuvent puiser pour, peu à peu, aimer comme Dieu aime. Ils sanctifient ainsi leur couple, leur famille et le monde qui les entoure.

Deuxième partie. Sauvés par le Christ, les époux sont appelés à grandir dans l’amour, malgré leurs faiblesses, et à être témoins de la fidélité indéfectible de Dieu. Une expérience qui les emmène plus loin qu’ils ne pouvaient l’imaginer et qui est source d’une joie profonde. Ce n’est pas malgré leur affectivité et leur sexualité qu’ils sont appelés à devenir saints, mais à travers elle.

La théologie du corps a été développée par saint Jean-Paul II pour les couples et les familles. Elle offre une intelligence en profondeur de la nature du corps et du plan d’amour de Dieu. Première partie : qu’est-ce que ce plan d’amour ? En quoi a-t-il été abîmé par le péché ?

Un mariage à l’église n’est pas une gentille bénédiction, mais une participation à l’amour de celui qui n’a pas aimé à la légère : le Christ, qui s’est livré par amour à son Église. Les rites de la célébration du mariage l’expriment par des paroles et des signes concrets.

Nourrie par l’expérience, l’Église indique aux couples chrétiens quels sont les piliers essentiels d’une relation conjugale heureuse et solide : la liberté, la fécondité, l’indissolubilité, la fidélité. Deuxième partie : la fidélité et l’indissolubilité.

Nourrie par l’expérience, l’Église indique aux couples chrétiens quels sont les piliers essentiels d’une relation conjugale heureuse et solide : la liberté, la fécondité, l’indissolubilité, la fidélité. Première partie : la liberté et la fécondité.

Créé à l’image de Dieu, l’être humain est conçu avec la capacité et le besoin de se donner dans une relation d’amour. Le mariage chrétien est donc naturel… et surnaturel : dans ce sacrement, Dieu s’engage aux côtés des époux pour qu’ils s’aiment à la mesure de l’amour du Christ pour son Église.

Extrait du site famillechretienne.fr

Vous avez décidé de vous marier ? Ce dossier regroupe des propositions pour réfléchir sur ce à quoi ce sacrement vous engage. Notre enquête et les nombreuses propositions qui existent devraient vous permettre de trouver facilement celle qui vous convient. Vous pourrez ainsi poser de solides fondations pour avancer dans votre nouvelle vie.

Divorces, familles recomposées. Les jeunes générations sont en recherche de points de repères. Pas facile, pour eux, dans ces conditions, de s'engager sans appréhension dans la voie du mariage. Raison de plus pour bien les y préparer !